Ideatec

Sensation sonore

La sensation sonore est la caractéristique perceptive du son, qui est directement liée au concept d’intensité, c’est-à-dire la manière dont l’oreille perçoit l’intensité. La loi de Weber-Dates dit que « la sensation est égale au logarithme de l’intensité du stimulus, tant qu’elle se rapporte à la sensation de seuil ». L’unité de sensation sonore est le bel ou bel, bien que le dB soit toujours utilisé, qui est l’abréviation utilisée pour le décibel ou décibel, la dixième partie du bel .

La perception du son

En règle générale, l’oreille humaine entend les sons dans une plage dynamique de 20 Hz (0,02 kHz) à 20 000 Hz (20 kHz). La limite maximale diminue généralement à mesure que vous vieillissez. En fait, de nombreux adultes ne peuvent pas entendre plus de 16 kHz. La fréquence la plus basse qu’ils ont identifiée dans une tonalité musicale est de 12 Hz dans des conditions de laboratoire spécifiques. Les tonalités comprises entre 4 et 16 Hz peuvent être perçues physiquement par le sens du toucher du corps. La gamme d’intensité des sons audibles est très large. Les tympans de l’oreille humaine sont sensibles à tout type de variation de pression acoustique, étant capables de détecter des changements de pression aussi petits que quelques micropascals à plus d’un bar. Par conséquent, le niveau de pression acoustique peut également être mesuré de manière logarithmique, avec des pressions référencées à 20 µPa, la limite inférieure d’audibilité est défini comme 0 dB, bien que la limite supérieure ne soit pas définie, du moins pas aussi claire qu’on le pense. Dans ce cas, la limite supérieure est plus une question de la limite du son où l’oreille sera endommagée ou a un grand potentiel de causer des dommages auditifs permanents. En approfondissant les limites de l’audibilité, il est déterminé que le seuil minimum auquel un son n’est pas entendu dépend également de la fréquence. Lorsque cette intensité minimale est mesurée pour tester différentes fréquences, le seuil absolu dépend de la fréquence absolue d’audition, En règle générale, l’oreille a une sensibilité maximale entre 1 et 5 kHz, bien que les changements de seuil avec l’âge avec des oreilles plus usées au fil du temps aient une diminution de la sensibilité qui dépasse 2 kHz. La fréquence auditive absolue est le niveau d’égalisation sonore le plus bas. Ceux-ci indiquent le niveau de pression acoustique (dB SPL) dans la gamme de fréquences entendues, qui sont perçues comme étant d’intensité égale. L’égalisation du son a été mesurée pour la première fois aux laboratoires Bell en 1933, dans l’utilisation de sons purs reproduits au casque. Les données qui ont été collectées sont appelées courbes de Fletcher-Munson grâce au fait que ce sont eux qui ont effectué cette mesure pour la première fois.