Ideatec

Champ direct et champ réverbérant

L’acoustique architecturale est chargée d’étudier les phénomènes visant à une propagation adéquate et fonctionnelle du son dans un espace, qui peut aller d’une salle de concert à un studio de musique. . Pour cette raison, l’acoustique architecturale traite également le problème du conditionnement et de l’absorption acoustique. Toute pièce doit posséder une série de qualités acoustiques qui permettent d’entendre et de comprendre parfaitement ce qui s’y passe. Ces qualités acoustiques sont, entre autres, la réflexion précoce du son, la réverbération, l’existence ou non d’échos et de résonances, la couverture sonore des sources, etc.

Champ direct et champ réverbérant, c’est quoi ?

Tout d’abord, pour définir ces deux notions, il est nécessaire de savoir ce qu’est le champ sonore. Celui-ci est défini comme le niveau de pression acoustique en chaque point d’un espace. Un champ sonore est composé du champ direct et du champ réverbérant. Le champ direct est la zone dans laquelle le son est perçu directement depuis la source sans être réfléchi par aucune surface de la pièce. D’autre part, le champ réverbérant est la zone dans laquelle le son est perçu après avoir subi de multiples réflexions qui se chevauchent, donnant lieu à ce que le son soit réfléchi et résonne dans pratiquement tous les points de la pièce. De cette façon, le phénomène gênant de réverbération est produit. Ces deux composants ont des comportements très différents. Le champ direct diminue à mesure que l’on s’éloigne de la source émettrice, et il le fait à 6 décibels (dB) pour chaque doublement de la distance. Au contraire, le champ réverbérant est constant dans les pièces et les locaux fermés. En effet, le son rebondit sur les murs et les objets, et toutes ces réflexions se chevauchent, ce qui donne une répartition aussi uniforme qu’agaçante. Résultat d'image de champ direct et de champ réverbérant Il y a des zones où il n’est possible d’avoir qu’un champ direct, comme dans un champ ouvert. La raison en est que le son peut voyager librement sans réflexions, et donc le niveau de pression acoustique diminue rapidement avec la distance. Dans une pièce, champ direct et champ réverbérant sont combinés, de sorte que le premier se trouve près de la source mais que la réverbération apparaît à une certaine distance de celle-ci. Pour obtenir l’intelligibilité des sources sonores dans une pièce, le champ direct doit prévaloir sur le champ sonore. Un exemple clair de la prédominance du champ réverbérant sur le champ direct sont les restaurants, dans lesquels il devient impossible de comprendre les personnes qui nous sont proches lorsque plusieurs personnes parlent en même temps.

Maîtriser la distance critique avec des panneaux acoustiques

Enfin, on peut définir la distance critique comme la distance à partir de laquelle le champ sonore réverbérant prédomine sur le champ direct. Celui-ci peut être maîtrisé par le conditionnement acoustique des locaux à l’aide de panneaux et modules acoustiques adaptés. Chez ideatec, nous avons des panneaux acoustiques et des diffuseurs en bois, en mousse, en fibre minérale polyester et bien d’autres matériaux pour obtenir des résultats acoustiques de qualité. Découvrez nos produits et profitez d’un traitement personnalisé.